Cette publication a été publiée à l'origine sur ce site

Le Premier ministre, Jean Castex, cas contact au Covid après que l’une de ses filles âgée de 11 ans a été testée positive, s’est astreint à l’isolement et conduit la réunion autour des élus de Guadeloupe par visioconférence.

Le chef du gouvernement « a immédiatement pratiqué un test PCR dont le résultat sera connu et communiqué dans la soirée », a indiqué à l’AFP Matignon. Jean Castex s’était rendu dans la matinée à Bruxelles où il avait rencontré son homologue belge Alexander De Croo.

Jean Castex devait initialement recevoir à Matignon, lundi à 18H00, une partie des élus de Guadeloupe afin de leur permettre « d’exposer leur analyse de la situation sur place », entourés des ministres de l’Intérieur, Gérald Darmanin, des Outre-mer, Sébastien Lecornu, et de la Santé, Olivier Véran.

Parmi les participants figurent notamment le président de l’association des maires de Guadeloupe, Jocelyn Sapotille, le président du Conseil départemental, Philippe Courtoi, le sénateur et ancien ministre Victorin Lurel, le président de la Région, Ary Chalus, le préfet et les parlementaires de l’île.

Jean Castex doit faire une déclaration à l’issue de la réunion, retransmise sur les réseaux sociaux.

Le département antillais, frappée de plein fouet par l’épidémie de Covid-19 cet été, est secoué depuis une semaine par un mouvement ayant pour origine la contestation de l’obligation vaccinale des soignants, qui a dégénéré en crise sociale émaillée de nombreuses violences dans la nuit de jeudi à vendredi, quand ont débuté des violences et des pillages.

Emmanuel Macron a lancé lundi un appel au calme face à une crise qualifiée de « très explosive ».

Le Premier ministre avait déjà été cas contact au Covid 19 à trois reprises: en septembre 2020 lors du Tour de France après avoir partagé la voiture du directeur de la compétition, Christian Prudhomme, une seconde fois à la suite d’un dîner avec Emmanuel Macron en décembre, puis en juin, après que l’épouse de M. Castex avait contracté la maladie.

Le chef du gouvernement, qui a reçu deux doses de vaccin, n’a jamais été testé positif.