Cette publication a été publiée à l'origine sur ce site

C’est la conclusion d’une étude faite par l’organisme d’assurance-garantie néerlandais Autotrust.

Outre le côté vert à l’usage de la voiture électrique, l’un des principaux arguments de vente est qu’elle nécessite moins d’entretien qu’une auto à moteur thermique, ce qui, logiquement, en réduit donc le coût d’utilisation à l’année. Sans parler, bien sûr, du prix, actuel, de l’électricité bien en deçà de celui des carburants fossiles comme le diesel et l’essence.

Tout cela est parfaitement vrai, mais l’organisme d’assurance-garantie néerlandais Autotrust vient, cette semaine, de lancer un sérieux pavé dans la mare, en communiquant les résultats d’une étude des coûts de réparation consentis depuis un an et demi que cette société est impliquée dans la couverture de garantie liée aux véhicules électriques.

(…)