Cette publication a été publiée à l'origine sur ce site

► Après plus de six heures de discussion par visioconférence, les chefs d’Etat et de gouvernement des Vingt-sept ont abouti ce jeudi soir à un accord sur les étapes à suivre pour aborder les conséquences économiques et financières de la crise du coronavirus. >> Les détails ici L’Europe en quête d’une gestion de crise solidaire

Selon le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem, les festivals d’été ne pourraient probablement pas avoir lieu.

► La ministre de la Santé Maggie De Block s’est prononcée contre toute limitation des déplacements à vélo pour autant que les cyclistes gardent des distances de sécurité suffisantes entre eux. « Il faut que tout cela (les mesures de sécurité sanitaire, ndlr) reste vivable », a-t-elle plaidé, contredisant ainsi son collègue de l’Intérieur, qui n’avait pas exclu un peu plus tôt dans la journée que le Conseil National de Sécurité de vendredi impose aux gens une restriction de distance pour les sorties en extérieur.

► L’Italie a annoncé une nouvelle hausse du nombre de contaminations au coronavirus, après quatre jours consécutifs de baisse. Le pays compte désormais 62.013 contaminations, en augmentation de 4.492 en 24 heures. En France, le coronavirus a causé 365 décès enregistrés à l’hôpital en 24 heures dont, « pour la première fois, une jeune fille de 16 ans » en Ile-de-France, portant le bilan à 1.696 morts depuis le début de l’épidémie.

► La ministre de la Jeunesse et des Sports en Fédération Wallonie-Bruxelles, Valérie Glatigny (MR), a décidé de l’annulation de tous les stages, activités et rassemblements dans les domaines du sport et de la jeunesse jusqu’au 19 avril inclus, soit la fin des vacances de Pâques.

► La Première ministre, Sophie Wilmès, a demandé aux partenaires sociaux du Groupe des 10 de se mettre en contact avec le Centre national de crise afin d’affiner la liste des secteurs économiques essentiels en vue de la réunion du Conseil national de sécurité de ce vendredi.

 En Belgique, le pic de l’épidémie n’est pas en vue. 42 nouveaux décès liés au Covid-19 ont été recensés ces 24 dernières heures, portant à 220 le nombre de personnes ayant succombé au coronavirus dans notre pays. Le nombre d’hospitalisations a augmenté à 2.652 (+536 en 24h). Le pic de l’épidémie n’est attendu que « dans les prochaines semaines », selon les autorités, qui appellent les Belges à rester confinés. Pour l’épidémiologiste Marius Gilbert, on ne constate « toujours pas d’effet mesurable des mesures » de confinement à ce stade, la courbe des contaminations continuant à grimper significativement. > En graphiques, le point sur la situation belge.

Le déficit explose. L’effet de paralysie de la crise du coronavirus sur l’économie belge pousse nos finances publiques dans le rouge. Le déficit public passerait de 2 à 7% du PIB, soit 30 milliards d’euros, selon De Tijd. Le ministre du Budget David Clarinval estime ce chiffre « prématuré ».

► Moody’s révise à négative sa perspective pour le système bancaire belge. L’agence de notation Moody’s a révisé sa perspective pour les 10 principaux systèmes bancaires en Europe. Les perspectives des systèmes bancaires belge, danois, néerlandais, français, italien et espagnol passent de stables à négatives.  

► Les États-Unis en probable récession. Le président de la Fed Jérôme Powell estime que « les États-Unis sont probablement en récession« . Le nombre de demandes d’allocations de chômage a explosé, selon les chiffres publiés ce jeudi. Elles s’envolent à 3,28 millions de demandeurs, contre 282.000 la semaine précédente.

► Lourds bilans en Espagne et aux États-Unis. Le nombre de morts dus au coronavirus en Espagne a passé la barre des 4.000, avec 655 décès en 24 heures, ce qui porte le bilan à 4.088 morts, selon les chiffres officiels. 56.188 cas ont été confirmés, en augmentation de 19% de mercredi à jeudi, une progression toutefois moins forte que les 27% de la veille. Aux États-Unis, le nombre de morts a grimpé en quelques heures de 827 à 1.031. La première économie mondiale compte à présent 68.572 cas confirmés, selon un décompte de l’université Johns Hopkins. Les États-Unis arrivent au troisième rang des pays pour le nombre de cas confirmés, derrière l’Italie et la Chine.