Cette publication a été publiée à l'origine sur ce site

Le réseau Corri-Door n’a plus que 28 bornes utilisables sur les 217 implantées.

Il y a quelques jours, le réseau Corri-Door annonçait la fermeture définitive de 189 points de recharge électrique rapide le long des autoroutes françaises. D’un coup, c’est donc quasi 90 % du réseau qui disparaissait de la carte de France. Depuis, l’opérateur (Izivia) et le fournisseur (Evbox) se chamaillent en se rejetant la faute. Tout était parti de deux incidents lors de la recharge, en avril et en juin 2019, incidents à propos desquels les firmes en question se gardent bien de donner des détails. Tout au plus se contentent-elles de préciser que les incidents n’avaient pas mis en péril la sécurité des utilisateurs. Des pannes suffisamment importantes quand même pour aboutir à la fermeture de 189 bornes…

Toujours est-il que, pour les utilisateurs de voitures électriques, la quasi-disparition du réseau Corri-Door est une petite catastrophe, car la densité, jusque-là, du réseau permettait même aux voitures récentes de faible autonomie (120-150 km) d’utiliser les autoroutes pour de longs déplacements, pourvu que leur conducteur ait la patience nécessaire d’attendre, toutes les heures environ, les 20 minutes obligatoires pour assurer 80 % de la recharge totale de leur véhicule.

(…)